mai 19, 2024
Piscine privée

Piscine privée : Le guide complet pour réussir votre projet d’installation et d’entretien

Vous rêvez d’avoir une piscine privée dans votre jardin ? Avant de vous lancer tête baissée dans ce projet, il est nécessaire de bien vous informer sur les démarches à effectuer, les types de travaux nécessaires et les spécificités liées à l’univers de la piscine. Dans cet article, nous vous proposons un guide complet pour réaliser vos travaux d’installation et d’entretien de votre piscine privée.

1. Les étapes préliminaires à la construction d’une piscine privée

Avant de commencer les travaux d’installation de votre piscine, plusieurs démarches administratives sont à effectuer auprès de votre mairie :

  • Déclaration préalable : Cette déclaration est obligatoire pour les piscines dont la surface est comprise entre 10 et 100 m². Elle permet à la commune de vérifier que votre projet respecte les normes d’urbanisme en vigueur.
  • Permis de construire : Pour les piscines dont la surface dépasse 100m² ou si votre terrain se situe dans une zone protégée, un permis de construire doit être demandé. Ce dernier atteste de la conformité du projet avec les règles d’urbanisme locales et nationales.
  • Rapprochez-vous également de votre mairie pour savoir si des restrictions spécifiques sont appliquées dans votre commune concernant les équipements de sécurité et le traitement de l’eau de piscine.

2. Les artisans et experts à mobiliser pour la construction d’une piscine privée

Pour réussir votre projet, il est essentiel de sélectionner des artisans compétents et expérimentés dans le domaine :

  • Le pisciniste : Entreprise spécialisée dans l’installation de piscines, elle vous accompagne tout au long de votre projet, de la conception à la réalisation et vous garantit un chantier réalisé dans les règles de l’art.
  • L’architecte paysagiste : Selon la taille et la complexité du projet, et notamment si vous avez des envies en termes d’aménagements extérieurs (terrasses, jardinières, éclairage…), un architecte paysagiste peut être une aide précieuse pour créer un espace harmonieux autour de votre bassin.
  • Le maçon : Pour les travaux de terrassement et de maçonnerie liés à la création d’un local technique ou à l’aménagement d’un abri de piscine par exemple.
  • Plombier-chauffagiste : Il sera nécessaire pour les travaux de raccordement des équipements de filtration et de chauffage de l’eau.
  • Électricien : Indispensable pour la mise en place des équipements électriques tels que l’éclairage, la pompe de filtration et autres accessoires.

3. Les différents types de travaux pour l’installation d’une piscine privée

Le chantier de construction d’une piscine implique plusieurs types de travaux :

  • Terrassement : Il consiste à creuser le sol en respectant les dimensions et la forme de votre future piscine, puis à évacuer les terres excédentaires.
  • Montage de la structure : La structure du bassin peut être réalisée en béton coulé, en panneaux modulaires ou encore en coques préfabriquées. Le choix dépend des contraintes techniques, de vos envies esthétiques et de votre budget
  • Réalisation du revêtement : Selon le type de piscine (béton, coque polyester…), différentes solutions de revêtements sont possibles (liner, membrane armée, pâte de verre…). Chaque matériau présente ses avantages et ses inconvénients en termes d’étanchéité, de durabilité et d’entretien.
  • Mise en place des équipements de filtration et de traitement de l’eau : Ces équipements sont indispensables pour assurer une qualité d’eau optimale et limiter les risques sanitaires. Ils comprennent notamment une pompe, un filtre, un système de chauffage et un dispositif de désinfection (chlore, brome, sel…).
  • Aménagement extérieur : Selon vos envies et votre budget, vous pouvez réaliser des aménagements supplémentaires autour de votre piscine, comme une terrasse, un abri de piscine, une douche extérieure ou encore des espaces verts.

4. Les règles de sécurité et les équipements obligatoires pour votre piscine privée

Pour limiter les risques d’accidents et garantir la sécurité des baigneurs, plusieurs dispositifs sont obligatoires :

  • Barrière de protection : Elle doit entourer le bassin et comporter une porte d’accès équipée d’un système de verrouillage sécurisé.
  • Couverture de sécurité : Ce volet roulant motorisé ou manuel recouvre intégralement le bassin lorsqu’il n’est pas utilisé et empêche l’immersion involontaire des personnes.
  • Alarme de piscine : Dotée de détecteurs de mouvement, elle émet un signal sonore en cas de chute dans l’eau et doit être homologuée aux normes françaises (NF P90-307 et NF P90-308).
  • Abris de piscine : Cette structure amovible ou fixe couvrant totalement ou partiellement le bassin permet de prévenir les chutes accidentelles et facilite également l’entretien de l’eau.

5. L’entretien courant de votre piscine privée

Pour préserver la qualité de l’eau et assurer la longévité des installations, il est primordial d’effectuer régulièrement certaines opérations :

  • Filtration : L’eau doit être filtrée en continu pour éliminer les impuretés et éviter le développement d’algues et bactéries. La durée quotidienne de filtration dépend du volume d’eau, de la puissance de la pompe et des conditions climatiques.
  • Traitement de l’eau : Pour maintenir une eau saine et limpide, il est nécessaire d’utiliser un désinfectant (chlore, brome, sel…) et de contrôler régulièrement le pH de l’eau.
  • Nettoyage mécanique : À l’aide d’une épuisette, d’un aspirateur ou d’un robot nettoyeur, éliminez les saletés qui se déposent sur les parois et le fond du bassin.
  • Hivernage : En fin de saison, il est recommandé de procéder à l’hivernage de votre piscine, c’est-à-dire à la mise hors service du bassin et des équipements pour préserver leur bon état durant l’hiver.

Conclusion provisoire

Avoir une piscine privée représente un investissement financier, mais aussi en temps pour son entretien. Ce guide vous a donné toutes les clés pour réussir votre projet d’installation et assurer un entretien optimal de votre piscine. Il ne vous reste plus qu’à profiter pleinement des joies de la baignade chez vous !